À table avec Charlie Chaplin

"Les lumières de la ville" - (c) Roy Export SAS

« Les lumières de la ville » – (c) Roy Export SAS

À table avec Chaplin ?

Mais que peut bien manger un homme qui mange sa chaussure ? Un homme qui danse avec les petits pains ?

En réalité, Charlot l’affamé passe un temps fou à table. Client fauché, serveur de restaurant, barman redoutable, boulanger d’un jour, tous les prétextes sont bons pour empoigner une fourchette.

À l’écran, Charlot se débat avec un canard rôti. Monsieur Verdoux profite lâchement d’une tourte du dimanche bien mal acquise. Le Dictateur dévoile son penchant coupable pour les fraises à la crème. Quant au mécanicien des Temps modernes, il rencontre avec rudesse l’épi de maïs féroce de la machine à manger.

Couv Chaplin

À la ville, Charlie Chaplin fait un scandale au Ritz pour des pancakes de sarrasin. Il découvre le lait malté en Amérique, mais revient à Londres pour la cuisine de son enfance : poissons fumés, crumpets, pudding au sirop. Exilé en Suisse, il se fait rapporter d’Amérique ses confiseries préférées.

Et Chaplin cuisine. En civil, il a livré quelques-unes de ses recettes. Que nous avons retrouvées, comme le biscuit aux pommes à la poêle. Au cinéma, les résultats sont plus hasardeux, comme dans cette intéressante salade du mécanicien horizontal ou ces beignets explosifs.

Recette du Melon rôti - (c) Jean-Charles Vaillant / Agnès Viénot Editions

Recette du Melon rôti – (c) Jean-Charles Vaillant / Agnès Viénot Editions

Les archives Chaplin ont largement ouvert leurs coffres aux trésors pour cet ouvrage. De très nombreuses photos de films rares ou franchement inédites, des documents curieux comme ce ticket-repas des Studios Chaplin, des témoignages sur l’homme et ses films… À l’arrivée, un livre de cuisine qui aime le cinéma, un livre pour cinéphiles gourmands.

CinéMiam vous souhaite une très joyeuse lecture !

Cliquez ici pour commander le livre sur Amazon.

Suivez l’actualité du livre : signatures, dégustations, interviews… sur Facebook.

* * *

Encore un peu de Charlot ?

Même en 192 pages, on ne peut pas tout dire. Découvrez le cousinage entre Charlie et Bill Murray dans Lost in Translation, un article inédit.

* * *

Une réponse à “À table avec Charlie Chaplin

  1. Pingback: La petite surprise du week-end | cinephiledoc·

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s