Napa Valley Film Festival, entre vignes et pellicule

Coup de rouge, coup d’envoi : le 7 novembre s’ouvre la troisième édition du festival filmo-vinicole de la Napa Valley. Entre les vignes californiennes, on cueillera des films bien mûrs, des documentaires bien secs, des repas bien arrosés.

La Napa Valley, c’est grand. Le festivalier butinera d’un village à l’autre. Napa, Yountville, St. Helena et Calistoga proposent chacun une salle de projection, des débats, un stand de dégustation et des buffets.

Mais chaque village a son petit plus. Spa de sources chaudes à Calistoga, restaurants haut de gamme à Yountville, beau marché à Napa et, à St. Helena, le cinéma Cameo, un siècle d’existence.

Côté Vins

Grgich Valley Estates

De vendredi à dimanche, on pourra déguster une vingtaine de crus répartis entre les quinze appellations de la vallée, dans les pavillons de dégustation. Mais aussi siroter un verre avant chaque projection.

Et surtout, nous recommandons de ne pas manquer les « winemaker dinners », les dîners des vignerons. Ce sera le 10 novembre, à l’issue d’une projection surprise, en général un film qui a toutes ses chances aux Oscars.

Raymond Vineyards

Quatorze exploitations accueillent les invités pour un dîner exclusif, concocté par des chefs renommés et de grands sommeliers.

Du plus ancien domaine (Lail, fondé en 1879) au plus design (Cardinale, relooké par plusieurs designers), du barbecue géant chez Alpha Omega à l’étoilé Michelin au Domaine Chandon, du français Jean-Charles Boisset de Raymond Vineyards au croate Mike Grgich, roi du zinfandel, la vallée ouvre grand ses portes, ses cuisines et ses caves.
Demandez le programme complet des dîners.

 Côté Films

Le festival ne se limite pas aux films qui parlent du vin, loin de là. Nouveaux ou anciens, les longs métrages, américains, sont choisis pour leur qualité… et pour faire venir quelques stars dans les vignes.

On espère cette année Christopher Walken et Philip Seymour Hoffman pour leur film commun, A Late Quartet de Yaron Zilberman, et Dustin Hoffmann pour sa première réalisation, Quartet.

Mais puisqu’on est là, parlons quilles. Voici une petite sélection de documentaires en compétition qui chatouilleront papilles et pupilles.

En Toscane sur le tournage de « Somm », de Jason Wise.

SOMM, de Jason Wise. Le réalisateur suit pendant trois ans quatre candidats au concours américain de « master sommelier », un titre décerné à moins de 200 personnes dans le monde. Le film, qui fait l’ouverture du festival, s’annonce vif et attachant. Regardez la bande-annonce.

« Chateau Chunder ». Cliquez sur l’image pour voir la bande-annonce.

Chateau Chunder, A Wine Revolution, de Stephen Oliver. Il y a quarante ans, les Monty Python consacraient un sketch au vin australien, et ce n’était pas pour en dire du bien. Aujourd’hui, le pays du kangourou aligne des bouteilles carrément enviables. Un demi-siècle de vin australien, raconté avec le sourire. Regardez la bande-annonce.

« Boom Varietal ». Cliquez sur l’image pour voir la bande-annonce.

Boom Varietal, de Sky Pinnick. Ou comment le cépage Malbec, mal-aimé en France, est devenu la star des vignobles argentins. Une belle histoire, très joliment photographiée. Regardez la bande-annonce.

Côté Only in America

Au rayon « petits plus », le festival propose à ses VIP :

Le showroom Maserati. Pourquoi ne pas faire un tour dans les nouveaux modèles Maserati ? Au volant (et à jeun, de préférence), vous pourrez vous offrir un test-drive dans les vignobles de Napa.

Une galerie d’art dans les vignes. Le Martin Showroom à St. Helena en met plein les yeux, avec des pièces d’art et de design aussi voyantes que décalées. Et plein la lampe, avec des dégustations tout le long du festival.

Le chien Frenchie, à Raymond Vineyards.

Une dégustation pour les chiens. Les compagnons à quatre pattes sont les bienvenus dans cette salle de dégustation royale pour canins. Encore un coup du bourguignon Jean-Charles Boisset, le patron de Raymond Vineyards, et de Frenchie, le chien de sa femme. Les visiteurs à deux pattes y trouveront du vin à l’effigie du toutou, une webcam pour surveiller leurs animaux pendant qu’ils goûtent les crus du vignoble, et des paniers creusés dans des tonneaux pour que les chienchiens fassent la sieste. Only in America, on vous dit.

*

Le festival se tiendra du 7 au 11 novembre 2012. Toutes les informations sont ici. 

* * *

Encore un peu de festivals ?

Tous les festivals gourmands sur CinéMiam.

* * *

Publicités

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s