Mangez l’écran !

« Le Labyrinthe de Pan » – (c) Wild Bunch Distribution

Déguster les plats en même temps qu’ils apparaissent à l’écran ? Ce n’est plus un fantasme. Dimanche 17 juin, quelques heureux spectateurs londoniens ont pu assister à une séance exceptionnelle du Labyrinthe de Pan. Le film de Guillermo Del Toro s’accompagnait de grignotages à déguster au rythme de l’action, pour une expérience multi-sensorielle.

Dans la séquence d’ouverture du film, Ofelia et sa mère traversent la forêt. Le spectateur, quant à lui, est invité à ouvrir la première des boîtes à malice : du popcorn parfumé à l’essence de pin. Quand la mère d’Ofelia se voit administrer un sédatif, le spectateur absorbe le contenu d’une pipette de gin. À la phrase « Dans une Espagne unie, aucun foyer n’est privé de feu ni de pain », nous croquons dans un biscuit aromatisé au piment.

Heston Blumenthal et ses créations pour les cinémas Cineworld – (c) Channel 4

Ce n’est pas la première fois qu’une telle expérience est tentée. L’année dernière, pour un programme de télévision, Heston Blumenthal, le plus joyeux des savants fous de la cuisine anglaise, avait accompagné la projection du film Le Parfum de ses créations foldingues. Gustatives, mais aussi aromatiques : il fallait voir le chef vaporiser la salle de ses petits flacons.

Les réactions avaient été mitigées. Car Heston n’a peur de rien, même pas d’un « milk shake au sperme mangeable » pour la scène de l’orgie. (Rassurez-vous, aucun mâle n’a été brutalisé pendant la mise en place.)

Alan Rickman dans "Le Parfum" - (c) Metropolitan Filmexport

Alan Rickman dans « Le Parfum » – (c) Metropolitan Filmexport

De même, lors de la projection du Labyrinthe de Pan, la journaliste du Guardian rapporte des hauts et des bas. Parmi les bas, le fait de voir la projection perturbée par une demoiselle brandissant un numéro qui vous indique quel plat déguster. Et le prix du billet, environ 30 Euros – mais combien dépensez-vous d’habitude en pop-corn et en sodas ?

Alors, mode éphémère ou plaisir profond ? Heston Blumenthal y croit dur comme fer, qui parle d’expérience en « 5D ». Et vous, qu’en pensez-vous ?

Nous, à CinéMiam, nous trépignons d’impatience sur notre chaise. Car nous avons contacté le créateur britannique qui conçut la séance gustative du Labyrinthe de Pan. Il s’appelle Andrew Stellitano, il est l’un des stylistes gastronomiques les plus ébourrifants de sa génération. C’est avec un bonheur mal dissimulé que nous publierons très bientôt son interview exclusive, dans ces colonnes.

Revenez vite !

 

* * *

Mise à jour du 28 juillet 2012

L’interview exclusive d’Andrew Stellitano est ici.

Le menu de la projection et les notes de travail du designer sont là.

* * *

Publicités

4 réponses à “Mangez l’écran !

  1. Pingback: Exclusif : Interview d’Andrew Stellitano, designer culinaire | cinemiam·

  2. Pingback: Exclusif – “Labyrinthe de Pan” : Menu et notes de travail | cinemiam·

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s