Pas de bière au paradis : Festival Les Blank

Les Blank (à g.) et Werner Herzog sur le tournage de « Fitzcarraldo »

Connaissez-vous Les Blank ? Ce documentariste mérite une statue. Il a donné au monde de grands documents sur la musique, de la polka polonaise au jazz de la Nouvelle-Orléans. Il a survécu au tournage de Fitzcarraldo pour réaliser ce making-of d’anthologie qu’est Burden of Dreams.

Mais surtout, il fait oeuvre sociologico-nutritive avec des bijoux tels que Garlic is as Good as Ten Mothers (l’ail vaut bien dix mamans), Werner Herzog Eats his Shoe (Werner Herzog mange sa chaussure), In Heaven There Is No Beer? (il n’y a pas de bière au paradis ?), Yum Yum Yum ! A Taste of Cajun and Creole Cooking (Miam miam ! Une bouchée de cuisine cajun et créole) et All In This Tea (tout dans le thé).

À partir du 8 juillet, le musée d’art de Berkeley (BAM / PFA) propose sept semaines de rétrospective pour combler nos lacunes. Le maestro donnera une master class le 25 juillet. Et le 22 à 17h, la projection de All In This Tea, qui suit pas à pas l’importateur de thé David Hoffman en Chine, sera suivie d’une dégustation de thé en présence du réalisateur et de son personnage principal.

Le programme complet est disponible sur le site du musée. Bonne projection !

Publicités

Une réponse à “Pas de bière au paradis : Festival Les Blank

  1. Pingback: Chez Panisse : Mission Cuba | cinemiam·

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s